Marlène Dietrich – Lili Marleen

Publié: 22 novembre 2010 dans Chanson, Chanson engagée, Marlène Dietrich
Tags:, , , , , ,
Et puis soudain, une voix dans la nuit…

Aujourd’hui, je vous propose de remonter un peu dans ce temps, jamais oublié, de notre mémoire collective.

Nous sommes en 1941, au beau milieu de cette abominable boucherie qui n’en finit plus d’avaler des vies humaines. Le Japon vient tout juste de détruire Pearl-Harbor (le 7 décembre 1941).  Berlin vient de signer avec l’Italie et le Japon un pacte tripartite par lequel le Japon reconnaît la prédominance de l’Allemagne et de l’Italie en Europe et ces deux derniers États, la suprématie du Japon en Asie. Bref un moment particulièrement sombre où bien peu d’espoir semblait permis.  Et puis soudain, une voix dans la nuit…

Pour l’écrivain américain John Steinbeck, Lili Marleen était « la plus belle chanson d’amour de tous les temps ». Des millions de soldats et de civils la fredonneront durant la Seconde guerre mondiale. Lili Marleen délivre un message universel, bien loin des chansons de marins ou de soldats écrites à l’époque,  un message d’amour triste et nostalgique qui rappelle la tragique réalité de la grande solitude de l’être humain. Un poème qui parle aux adultes sevrés de leur enfance, aux fils séparés de leurs mères, aux maris frustrés de leurs épouses, aux pères privés de leurs filles, aux amants qui se languissent de leurs maîtresses.

L’histoire mouvementée d’une chanson ?

Si la chanson est célèbre, son histoire est souvent mal connue. Lili Marleen est une chanson allemande dont les paroles sont inspirées du poème écrit en 1915 par le romancier Hans Leip, alors mobilisé.

La chanson dans sa version actuelle a été créée par la chanteuse réaliste allemande Lale Andersen en 1938.  Sa première interprète n’eut aucun succès juste avant la guerre. Joseph Goebbels n’aimait pas la chanson qui n’était pas assez martiale à son goût et elle fut donc interdite.

De chanson d’amour à chant de guerre.

Ce fut le 18 août 1941, que la radio de la Wehrmacht, émettant de Belgrade, l’a diffusée pour la première fois. A cette époque  l’Allemagne nazie est en pleine guerre sur plusieurs fronts et changeant brusquement de statut, cette chanson d’amour va devenir un chant de guerre. Le lieutenant Heinz-Karl Reitgen, directeur de la radio militaire allemande de Belgrade, programme, faute de mieux, ce disque au rebut car les bombardiers anglais ont détruit son entrepôt de disques. Les soldats de la Wehrmacht éloignés de leurs foyers et de leurs amies vont immédiatement l’adopter.

La version anglaise apparue en 1943-44, à la demande des soldats anglais qui chantonnaient malgré eux le refrain en allemand… Cette chanson — ou du moins son air — franchit la Méditerranée et fut entendue et adoptée par les soldats alliés combattants en Tripolitaine. Ainsi, en 1941 l’émission dédiée aux dédicaces entraîne quotidiennement le cessez-le-feu entre les troupes anglaises et allemandes à Tobrouk lorsque la chanson est diffusée dans les haut-parleurs. Pour les belligérants et les civils des deux camps, elle devient l’hymne de la Seconde Guerre mondiale, adopté et chanté en allemand jusqu’au printemps 1944.

Marlène Dietrich n"enregistrera qu’après la guerre la version en allemand la plus connue aujourd’hui. Elle avait  en effet déclaré dès 1934 que Hitler était un fou d’une totale vulgarité… Elle devra quitter l’Allemagne peu après. Lili Marlène fut donc une chanson mythique,  un énorme succès planétaire,  dans sa version anglaise comme dans sa version allemande.

Les paroles françaises, dues à Henri Lemarchand, furent écrites à la fin de 1941 à la demande de Suzy Solidor, qui créa la version française dans son cabaret « La Vie parisienne » en janvier 1942.

Chanson subversive, car transcendant les clivages, elle sera interdite dans plusieurs pays totalitaires (RDA, Yougoslavie de Josip Broz Tito) et elle deviendra l’hymne anti-nucléaire pendant la Guerre froide.

Trois versions bien différentes

Ci-dessous vous pourrez entendre TROIS VERSIONS de cette célèbre chanson.

La première sous forme de vidéo, est la version initiale de la chanson crée par Lale Andersen et devenue "chant de guerre". C’est celle que les soldats allemands ont connue et entendue sur les divers fronts.

Ensuite vous pourrez entendre la version française créée par Suzie Solidor en 1942. Lili Marlène redevient une "chanson d’amour".

Enfin vous pourrez entendre la très belle voix de Marlene Dietrich interprétant, en allemand,  la même pièce dans une version devenue "chant de paix", version qui a été enregistrée à la fin des années 40. C’est sans conteste, la plus belle et la plus achevée, des trois versions. Si vous n’en écoutez qu’une, c’est cette version qu’il vous faut choisir.

Source: Wikipedia

1ière Version – Lili Marleen, chant de guerre

Lili Marleen – (version originale créée par Lale Andersen – 1939)

* * *

2ième Version – Lili Marlène, chant d’amour

Lili Marlène -  (version française interprétée par Suzie Solidor – 1942)

* * *


3ième Version – Lili Marleen, chant de paix

Lili Marleen -  (version allemande interprétée par Marlène Dietrich – 1947)

* * *


           

Lili Marlène

Poème de Hans Leip ,
Musique de Norbert Schultze / 1938
Paroles françaises de Lemarchand

Devant la caserne
Quand le jour s’enfuit
La vieille lanterne
Soudain s’allume et luit.
C’est dans ce coin-là que le soir
On s’attendait remplis d’espoir
Tous deux Lily Marlène
Tous deux Lily Marlène.

Et dans la nuit sombre
Nos corps enlacés
Ne faisaient qu’une ombre
Lorsque je t’embrassais
Nous échangions ingénument
Joue contre joue bien des serments
Tous deux
Lily Marlène.
Tous deux
Lily Marlène.

Le temps passe vite
Lorsque l’on est deux
Hélas! on se quitte
Voici le couvre-feu
Te souviens-tu de nos
Regrets
Lorsqu’il fallait nous séparer?
Dis moi
Lily Marlène?
Dis moi
Lily Marlène?

La vieille lanterne
S’allume toujours
Devant la caserne
Lorsque finit le jour.
Mais tout me paraît étranger
Aurais-je donc beaucoup changé ?
Dis-moi
Lily Marlène
Dis-moi
Lily Marlène.

Cette tendre histoire
De nos chers vingt ans
Chante
En ma mémoire
Malgré les jours
Les ans
Il me semble entendre ton pas
Et je te serre entre mes bras
Lily … Lily Marléne.
Lily … Lily Marléne

* * *

Nous avons besoin de votre soutien !

Abonnez-vous au site « J’ai la mémoire qui chante » et contribuez à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

EN VOUS ABONNANT TOUT À FAIT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE », VOUS NE COUREZ ABSOLUMENT AUCUN RISQUE sauf celui d’être informé, dès la parution d’une nouvelle chanson !  

Pour ce faire, il vous suffit tout simplement d’entrer votre adresse courriel (votre email) en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez, au bas de la présente page !

.

About these ads
commentaires
  1. Monique Tomson dit :

    Avez-vous vu le film de Fassbinder ? Hanna Schygulla y interprète à plusieurs reprises cette chanson, avec une émotion bouleversante.

    • Merci Monique d’avoir "greffé" sur la page cet extrait du film "Lili Marleen" de Fassbinder. Je ne connaissais ni le film, ni l’extrait en question. C’est effectivement une très belle illustration du contexte dramatique dans lequel la chanson est née.

      Je me propose ardemment de rechercher le film dans mon centre de location de DVD (en espérant qu’il exite une traduction française).

      Merci encore et belle journée à vous !

      Pierre

      • Monique Tomson dit :

        Ce soir, grâce à l’amie d’un ami, je découvre cette version anglaise de Dame Vera Lynn. J’ai eu envie de la partager avec vous.

        • Merci, Monique, avez-vous une idée de l’année de diffusion de cette interprétation de Lili Marleen ? Par le style très militaire de son accompagnement musical, son interprétation colle davantage au contexte de diffusion de la version de Lale Andersen qu’à celle de Marlene Dietrich… Mais quelle voix extraordinaire, elle a, cette Dame Vera Lynn..!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s