Catherine Le Forestier – Le Pays De Ton Corps

Publié: 22 mars 2012 dans Chanson, Leforestier Catherine
Tags:, ,

Pour lire les commentaires sur cet articlecliquez ici

"… Une nuit,
Un battement de cœur à la porte.
Dehors, dans le brouillard, une femme,
Cheveux de brindilles et robes de plantes aquatiques,
Ruisselante des eaux vertes du lac,
Je suis toi, dit-elle,
Je viens de loin,
Accompagne-moi, j’ai quelque chose à te montrer…
Elle va pour repartir, son manteau s’ouvre,
Et alors,
Soudain, une lumière d’or
Partout, une LUMIÈRE D’OR! "

 C. P. Estès, in "Femme Sauvage"

Catherine Le Forestier est la sœur aînée de Maxime Le Forestier. Née d’un père anglais et d’une mère française et musicienne, Catherine Le Forestier commence à chanter en 1965, en duo avec son frère cadet Maxime qui l’accompagne à la guitare. Ils enregistrent entre autres "La Petite Fugue" en 1969 dont la musique est inspirée d’une pièce de Jean-Sébastien Bach (Prélude et fugue BWV 856). Elle fait la rencontre de Georges Moustaki dont elle interprète avec son frère plusieurs titres. Ce duo se nommait Cat & Maxim.

Maxime fait son service militaire et elle enregistre alors son premier album solo "L’Amour avec lui". Dans le climat de libération sexuelle des années 60, elle compose et chante "Le pays de ton corps", chanson avec laquelle elle remporte le Grand prix du festival de Spa en Belgique et pour laquelle elle obtient un assez grand succès. Elle accompagne Maxime dans un grand voyage qui les amène à partager la vie d’une commune à San Francisco. Cet épisode inspirera d’ailleurs à Maxime son premier grand succès, San Francisco. Malgré un très bon accueil par le public, Catherine choisira de mettre sa carrière au second plan et elle suivra une autre route.

Voici donc chantée par Catherine Le Forestier une très belle chanson, à fleur de peau, "Le Pays de ton Corps".

Source: Wikipedia

Catherine Le Forestier chante "Le Pays De Ton Corps" (1971)

Le Pays de ton corps

Paroles et musique de Catherine Le Forestier (1971)

Je connais un pays on dirait un jardin
Je peux y vivre nue sans avoir jamais froid
Quand j’y ferme les yeux je trouve sous mes doigts
Tous les chemins
J’ai le fond de tes yeux pour y chercher de l’or
La couleur de ta peau pour y lire les saisons
Le creux de ton épaule pour ligne d’horizon

Et tout autour de moi tes bras font le décor
Au pays de ton corps
Au pays de ton corps
Au pays de ton corps

J’y ai vu des prodiges et de plus grands mystères
Que l’été en décembre ou que la neige en mai
A ce qu’il me semble plus je le connais
Plus je me perds
Et s’il mesure à peine 1m 80
J’y fais plus de chemin avec un seul baiser
Que n’en font dans le ciel les hommes et leurs fusées

C’est un pays où l’on voyage avec les mains
Le pays de ton corps
Le pays de ton corps
Le pays de ton corps

Je connais un pays on dirait un jardin
Je peux y vivre nue sans avoir jamais froid
Quand j’y ferme les yeux je trouve sous mes doigts
Tous les chemins
J’ai le fond de tes yeux pour y chercher de l’or
La couleur de ta peau pour lire les saisons
Le creux de ton épaule pour ligne d’horizon

Quand paresseusement je m’enroule et m’endors
Au pays de ton corps
Au pays de ton corps
Au pays de ton corps

Autres chansons chantées par des femme sur le site « J’ai la mémoire qui chante »


* * *

Nous avons besoin de votre soutien !


Abonnez-vous au site « J’ai la mémoire qui chante » et contribuez à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

EN VOUS ABONNANT TOUT À FAIT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE », VOUS NE COUREZ ABSOLUMENT AUCUN RISQUE sauf celui d’être informé, dès la parution d’une nouvelle chanson !  

Pour ce faire, il vous suffit tout simplement d’entrer votre adresse courriel (votre email) en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez, au bas de la présente page !

Visitez notre nouvelle page sur Facebook



commentaires
  1. murielle forest dit :

    Quelle belle surprise ce soir de découvrir ce blogue, et encore plus étonnée d’y trouver cette chanson que j’ai eu le plaisir d’interpréter dans la vingtaine quand la musique faisait partie de ma vie d’alors. Souvenir de douceur, de tendresse, de légèreté. Quelle belle voix. J’anticipe tout le plaisir que je vais avoir à parcourir ce site…

    • Merci Murielle poru votre commentaire et bienvenue sur le site "J’ai la mémoire qui chante"…
      Nous vous rappelons que le site "J’ai la mémoire qui chante" est en relache estivale. Nous reprendrons nos publications régulières dès septembre prochain.
      Ce site est géré tout à fait bénévolement, sans aucune aide financière de l’extérieur. Il n’a AUCUNE intention ou visée commerciale de quelque nature que ce soit.
      Nous rappelons d’ailleurs, à cet égard à nos visiteurs, que TOUTES les oeuvres (chansons, musique, vidéo, paroles de chansons, etc…) présentées sur ce blogue sont, et demeurent, la propriété exclusive de leur auteur respectif, si de tels droits devaient exister.

      Bon été, à toutes et à tous !
      Pierre L.
      Animateur du site

  2. Sarha dit :

    Bon courage Pierre ! Tu verras, cela se réglera ! Peut-être peux-tu profiter de ce moment d’arrêt force pour mettre à jours certains "vieux dossiers ". Quelq’une qui à vécu la même situation ;(((
    Tu seras en forme pour trotter cet été ! Prompt rétablissement !

    • Merci Sarha pour ce gentil petit mot d’encouragement…. Oui je me suis déjà lancé dans la rénovation de vieilles photos (quelques milliers de photos de famille que j’ai hérité de ma mère lors de son décès et qu’elle avait pris soin d’identifier individuellement de peur que nos mémoires ne soient pas "éternelles" (et elle avait bien raison !).

      Un véritable travail de moine mais parfait pour un sédentaire "platré"…. !

  3. Sarha dit :

    Quelle belle idée de nous faire réécouter cette magnifique chanson empreinte de douceur , de sensualité et si bien interprétée ! Merci !

  4. Réjanie13 dit :

    Quelle magnifique chanson, elle est d’une sensualité rare. C’était une époque où l’on osait plus que maintenant et qui a donné de très beau textes.
    De plus elle a une voix magnifique. J’ai eu l’occasion de l’écouter sur d’autres styles de musiques qui m’ont beaucoup moins accroché que celui des années 70.

    Merci de la mettre à l’honneur, j’avais cité cette chanson en 2007 ^^ Le temps passe trop vite
    Même si je ne laisse que rarement des com, je pense souvent te lire avec plaisir

    Amicales pensées

    • Merci Réjanie pour votre commentaire. Je partage votre avis sur la grande sensualité de cette chanson, sensualité qui fait très "années 60" et qui malheureusement n’a pas été léguée aux générations suivantes.

  5. Melocoton dit :

    Bonjour Pierre,

    Ça fait plaisir de retrouver tes pages musicales. Comment vas-tu ?

    Merveilleuse Catherine qui avait enchanté mes oreilles au début des années 70 et que j’ai eu plaisir à retrouver sur un document de l’INA avec beaucoup de nostalgie

    http://www.ina.fr/divertissement/chansons/video/CAB91033772/catherine-le-forestier.fr.html

    mais le retour annoncé au festival d’Avignon en 91… n’aura malheureusement pas vraiment lieu même si elle nous gratifie d’un album bel album d’hommage à Rimbaud dont je vous propose deux extraits

    Chanson de la plus haute tour : http://www.4shared.com/mp3/g7w39bvm/file.html

    Le dormeur du val : http://www.4shared.com/mp3/–1xijn_/file.html

    • Bonjour Yves

      J’ai enfin été opéré à la cheville, lundi dernier, après deux interminables semaines d’attente (je me suis fracturé la cheville du pied gauche en tombant lors d’une "marche de santé"…).

      Tout n’est maintenant qu’une queston de patience puisque je dois trainer pendant plusieurs semaines encore, tel un escagot, un immense plâtre qui me donne l’élégance d’un albatros "maladroit et honteux, qui laisse piteusement ses grandes ailes blanches, comme des avirons traîner à côté de lui…"

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s