Raymond Lévesque – Quand les hommes vivront d’amour

Publié: 5 juillet 2012 dans Chanson, Chanson québécoise, Constantine Eddie, Lévesque Raymond
Tags:, , , , , ,

Pour lire les commentaires sur cet article  cliquez ici

Un chanson écrite pour dénoncer la souffrance des Algériens

Raymond Lévesque en 1956

Après Félix Leclerc, Raymond Lévesque est probablement le Québécois ayant connu la plus belle carrière française pendant les années 50.  En 1954, Raymond Lévesque part pour la France où, pendant cinq ans, il acquerra une solide expérience de cabaret. Après plusieurs mois difficiles à Paris, Raymond Lévesque rencontrera l’impresario Eddie Barclay et  sa chanson "Les trottoirs" lancera vraiment sa carrière française. Il y poursuivra sa carrière jusqu’en 1959 et se liera d’amitié avec les Brassens, Devos et Gréco.

Au début de l’année 1956, le chansonnier québécois Raymond Lévesque, toujours à Paris, s’intéresse de près à la guerre d’Algérie qui fait alors rage depuis un peu plus d’une année. Sa voix portera très loin, puisque la chanson qu’il composera, pour dénoncer la souffrance des Algériens deviendra possiblement la chanson québécoise la plus connue de toute la francophonie : « Quand les hommes vivront d’amour / il n’y aura plus de misères ». Aujourd’hui, seuls « les Québécois plus âgés ont  encore le souvenir que la chanson de Raymond Lévesque a été écrite pour dénoncer "la souffrance d’un peuple ». (1)

Raymond Lévesque ne connaîtra la notoriété que lorsque sa chanson "QUAND LES HOMMES VIVRONT D’AMOUR" sera interprétée, un peu plus tard, par le comédien Eddie Constantine. La chanson "Quand les hommes vivront d’amour" est ainsi devenue, au fil des ans et presque mondialement, un incontournable hymne à la paix et à la solidarité entre les hommes. Pas étonnant qu’en 1992, le public québécois ait choisi cette chanson, en tête  de liste des 100 meilleurs chansons de langue française jamais composées, ce qui vaudra d’ailleurs à la chanson le qualificatif mérité de «chanson du siècle».

Vous retrouverez ci-dessous deux versions de la même chanson, toutes deux  interprétées par l’auteur.

Tout d’abord une version video de la toute première interprétation publique de la chanson. C’est le journaliste Gérard Pelletier qui interviewe Raymond Lévesque.  Malheureusement la fin de la vidéo est quelque peu tronquée mais il vaut tout de même la peine de regarder ce document historique.

Ensuite vous retrouvez une version audio de la chanson, qui est celle que tout le monde connaît au Québec et qui est tirée de l’album original.

Enfin, vous pourrez entendre la version chantée par Eddie Constantine, version qui a donné toute sa notoriété à cette trés belle chanson de Raymond Lévesque.

Raymond Lévesque (en 2007)


Raymond Lévesque – Quand les hommes vivront d’amour


Eddie Constantine – Quand les hommes vivront d’amour

Eddie Constantine de son vrai nom Edward Constantinowsky, est un chanteur et acteur américain né le 29 octobre 1917 à Los Angeles, en Californie. Chanteur d’origine russe juive, il s’expatria en France après l’échec d’une tentative de carrière hollywoodienne. Il commença une carrière de chanteur en se produisant à Paris dans les cabarets à la mode à cette l’époque.

C’est ainsi qu’il fut remarqué par Edith Piaf qui le fit engager pour la pièce qu’elle s’apprêtait à interpréter "La p’tite Lili". Puis il devint une grosse vedette en France en interprétant le rôle de l’agent secret Lemmy Caution dans une série de films tournés vers la fin des années 50. (Source: Wikipedia)

Quand les hommes vivront d’amour (paroles et musique de Raymond Lévesque :

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d’amour
Ce sera la paix sur la Terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Dans la grande chaîne de la vie
Où il fallait que nous passions
Où il fallait que nous soyons
Nous aurons eu la mauvaise partie

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Peut-être songeront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Mais quand les hommes vivront d’amour
Qu’il n’y aura plus de misère
Peut-être songeront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Nous qui aurons aux mauvais jours
Dans la haine et puis dans la guerre
Cherché la paix, cherché l’amour
Qu’ils connaîtront alors mon frère

Dans la grand’ chaîne de la vie
Pour qu’il y ait un meilleur temps
Il faut toujours quelques perdants
De la sagesse ici-bas c’est le prix

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d’amour
Ce sera la paix sur la terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

(1) Source: Amine Esseghir,  "Il y a 50 ans: l’indépendance de l’Algérie – Un impact jusqu’au Québec"  in Le Devoir

Autres chansons chantées par des Québécois sur le site J’ai la mémoire qui chante:

* * *

Nous avons besoin de votre soutien !


Abonnez-vous au site « J’ai la mémoire qui chante » et contribuez à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

EN VOUS ABONNANT TOUT À FAIT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE », VOUS NE COUREZ ABSOLUMENT AUCUN RISQUE sauf celui d’être informé, dès la parution d’une nouvelle chanson !  

Pour ce faire, il vous suffit tout simplement d’entrer votre adresse courriel (votre email) en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez, au bas de la présente page !

Visitez notre page Facebook  pour nous signifier votre soutien ou, mieux encore, cliquez sur ce lien pour nous aider à garder ce site vivant.


Après Félix Leclerc, Lévesque est probablement le Québécois ayant connu la plus belle carrière française pendant les années 50. Après des débuts difficiles,Raymond Lévesque se rend en France en 1954 et c’est là qu’une de ses chansons, "Les trottoirs", lance vraiment la carrière française de Lévesque.

Dès lors, Lévesque poursuit sa carrière en France et se lie d’amitié avec Brassens, Devos et Gréco.

About these ads
Commentaires
  1. [...] Lien : http://memoirechante.wordpress.com/2012/07/05/raymond-levesque-quand-les-hommes-vivront-damour/ [...]

  2. Yves dit :

    Quelques autres versions :

    Luce Dufault : http://dl.free.fr/q1DdOODzC

    Marc et André : http://dl.free.fr/eGQ7lUOdK

    Marie-Chantal Toupin : http://dl.free.fr/jVcAt72ni

    Nicole Croisille : http://dl.free.fr/jl9LfUkUg

    Catherine Ribeiro : http://dl.free.fr/opaXrJxAm

    Fabienne Thibeault : http://dl.free.fr/tPFK63r37

    Felix Leclerc, Vigneault, Charlebois : http://dl.free.fr/mAuxsMJyQ

    Hervé Villard : http://dl.free.fr/qzuxkjV7T

    La Compagnie Jolie Mome : http://dl.free.fr/fZGnQbfQL

    Les enfoirés : http://dl.free.fr/bRFTLa2TP

  3. ndoshta dit :

    Merci à vous pour cet excellent article de synthèse.
    Je suis de mon côté en quête d’enregistrements d’Eddie Constantine, et d’Armand Mestral :-)

  4. Oui pour le titre "Chanson du siècle" car mon âge et ma passion pour la chanson me permettent d’avoir une vision assez large de la question…Quand les hommes vivront-ils d’amour???
    Et oui à l’hommage rendu à Eddy Constantine par Jean-Pierre Douton, car cet acteur et chanteur n’a pas été reconnu à sa juste valeur!
    Il reste une révérence méritée à l’auteur, Raymond Lévesque, auquel j’aurais voulu pouvoir emprunter l’inspiration superbe qui a donné le jour à cette magnifique chanson!!!

  5. C’est curieusement par Lemmy Caution (!) que j’ai, pour la première fois, en 1956 ou 57, entendu (et aimé) cette chanson qui devint, presque 20 ans plus tard, cet hymne à la paix et à la solidarité entre les hommes dont vous parlez. Elle eut, en France, sa véritable heure de gloire ( je veux parler d’une large audience ) à la parution de l’album Leclerc/Vigneault/Charlebois de 1974-75 où toute une nouvelle génération ( de babas cool principalement ) la prenait à son compte comme le tube de l’année. ( J’ai pu me rendre compte alors que nombre d’entre eux ignoraient que c’était la "reprise" d’une chanson de 56 !)
    J’aimerais à cette occasion dire un petit mot sur Eddie Constantine. Ce touche à tout a fait plus de 100 films dont 90% de joyeux et sympathiques nanars ! Mais il en a fait plusieurs avec Godard et Agnès Varda, un remarquable avec Michel Deville ( "Lucky Jo"), il a tourné avec Ophuls, Fassbinder, Lars von Trier,…. Il fut un des premiers à chanter Ferré, Lemarque, Darnal, Stéphane Goldmann, Francis Blanche,… à faire un disque en duo avec Juliette Gréco et… plus de 30 albums de chansons ! Bref, un ricain plutôt cool qui fit plus pour la culture "chanson francophone" du môme que j’étais que toute la génération yé-yé ! Il a toute ma sympathie.
    http://www.musicme.com/#/Eddie-Constantine/titres/Quand-Les-Hommes-Vivront-D'amour-t245229.html

  6. [...] (« Les Forains »), ainsi que le Québécois Raymond Lévesque (« Quand les hommes vivront d’amour »). Au cinéma, elle immortalisa deux chansons : « La Complainte de la Butte » [...]

  7. Oui, Robert, et c’est émouvant de pouvoir retrouver sur "pellicule" le moment où la chanson a été chantée publiquement pour la première fois. Visiblement l’ineffable Raymond Lévesque ne se doutait nullement de la qualité de sa chanson qu’il présentait presque défensivement comme étant un "peu philosophique".

  8. Robert dit :

    Je crois que le titre de chanson du sciècle lui est bien mérité j’aurais voté pour cette chanson immortelle et de tous les temps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s