Blanchet Jacques


Jacques Blanchet est né le 14 avril 1931 à Montréal  Il étudie l’écriture musicale, dès son jeune âge, auprès de Madeleine Provost. Parallèlement, il suit des cours d’interprétation avec Louise Darios. En 1949, un emploi comme garçon de table au cabaret Au Faisan Doré lui permet de cotoyer les Charles Aznavour, Monique Leyrac, Charles Trenet et Jacques Normand.

Blanchet écrit alors des adaptations d’airs folkloriques (Marie-Madeleine, Un canadien errant), qui deviennent ses premières chansons. Jacques Blanchet participe alors à plusieurs concours de chansons et remporte, en 1954, le premier prix du concours Les benjamins de la chanson à CKAC.  Au milieu des années 50, l’écrivain Yves Thériault, qui est son beau-frère, lui propose de composer des thèmes d’émissions radiophoniques. Ainsi, Jacques Blanchet compose et interprète "Élirette, élirons, éliré"

En 1955 et 1956, Jacques Blanchet étudie à Paris au Petit Conservatoire de la chanson de Mireille. Il chante alors dans les boîtes parisiennes (Le Lapin agile, Chez Patachou) et fait quelques apparitions à la télévision française et belge.

Il remporte le premier prix de la chanson avec "Le Ciel se marie avec la mer"

En 1957, la carrière de Jacques Blanchet décolle véritablement. Il remporte le premier prix de la chanson canadienne de la Société Radio-Canada avec sa chanson Le ciel se marie avec la mer interprétée par Lucille Dumont. Cette chanson devient alors la chanson fétiche de Jacques Blanchet. La chanson est d’ailleurs reprise par Richard Verreau l’année suivante à l’émission télévisée Portes ouvertes, animée par Jacques Normand, à l’antenne de Radio-Canada.

En 1959, il se joint au groupe "Les Bozos", composé de Clémence Desrochers, Jean-Pierre Ferland, André Gagnon et Hervé Brousseau. Il y remplace Claude Léveillée. En 1961, il effectue un retour à Paris en se produisant à l’Échelle de Jacob et anime "Entre vous et moi", une série d’émissions à la télévision française (RTF).

Son étoile commença à pâlir au milieu des années 1960

Le Québec aura également l’occasion de voir l’animateur dans "Qui sont-ils donc", diffusé sur les ondes de CFTM, ainsi que dans "Défi aux chansonniers", sur les ondes de la SRC.  En 1962, ses chansons "Les fous de bassan", "Tête heureuse", "C’était un fou" et "Le malaise" sont toutes finalistes au concours "Chansons sur mesure", année où il enregistre finalement son premier album sur lequel on trouve notamment "Jeunes amours", "Le petit jardinier", "Cinq ans après" et "Les Pierrots menteurs".  L’année suivante, son second album sera sur le marché. Il se produit alors au cabaret Chez Clairette.

Son étoile commença à pâlir au milieu des années 1960, au fur et à mesure que ses ballades sentimentales cédaient le pas aux réalisations des jeunes chansonniers. Mais de façon assez surprenante,  il trouva un nouveau public en Union Soviétique où il fit  trois tournées  couronnées de succès, en 1969, 1970 et 1974.

Jacques Blanchet est décédé en 1981.

Il était l’oncle de l’écrivaine et chanteuse québécoise Marie-Jos Thériault.

Source:

Wikipedia + Quebecinfomusique.com + Les auteurs et compositeurs de la chanson francophone

 

Chanson de Jacques Blanchet à écouter sur le site “J’ai la mémoire qui chante” :
  • Le ciel se marie avec la mer
    * * *
    Assurez-vous de ne pas manquer la publication prochaine des nouvelles  pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement que vous trouverez dans le bas de la présente page.
  • Votre commentaire

    Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

    Logo WordPress.com

    Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

    Image Twitter

    Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

    Photo Facebook

    Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

    Photo Google+

    Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

    Connexion à %s