« Pieds nus dans l’aube » de Félix Leclerc
10364039_760713467324557_1836834128744261487_n

1935

Félix Leclerc est né à La Tuque en Haute Mauricie au Québec, le 2 aout 1914. Il était le sixième des onze enfants de Fabiola Parrot et Léonidas Leclerc. « Un matin, je suis parti seul en train pour un collège qui était loin, loin, loin.  J’étais  endimanché,  étranglé.  Des  boules  et  des  boules  me  roulaient  dans  le  cœur.  J’avais  les  yeux  comme  des  fontaines. » écrira plus tard Félix Leclerc dans son roman autobiographique « Pieds nus dans l’aube »(1). Félix commence ainsi des études à l’Université d’Ottawa, mais il est obligé de les arrêter à cause de la crise économique des années 30.

Félix Leclerc occupera divers petits emplois avant de devenir animateur radiophonique à Québec de 1934 à 1937. Dès cette époque, il écrira des scénarios notamment pour le compte de Radio-Canada et il développera ses premières pièces dramatiques écrites pour la radio.  Il y chantera d’ailleurs aussi ses toutes premières chansons. En 1950, l’imprésario parisien Jacques Canetti, de passage au Québec, entendra un enregistrement du fantaisiste montréalais Jacques Normand de la chanson de Félix « Le train du nord ». Vivement impressionné, Jacques Canetti fait enregistrer à Félix Leclerc une douzaine de chansons aux studios d’une station radiophonique montréalaise et l’invite à venir chanter en France, où il obtiendra le succès que l’on connait.

photo43

Félix Leclerc et Monique Miville-Deschênes

Félix, le conteur

Malgré ces succès, Félix ne s’est jamais considéré comme un chanteur mais plutôt comme un conteur.  « Auteur, compositeur et interprète, sa plume, légère comme une relation de longue durée, se laisse porter sur une prose pleine de singularité où chaque mot nous est chanté, où chaque image s’impose tel un tableau, pour nous habiter tout au long de cet hymne à l’amitié, à l’amour. Cet hommage à la vie est marqué par ses moments de bonheur, de misère et finalement par ce qui se trouve au bout du chemin : cette mort imminente que personne ne peut éviter. » (2)

 Demain si la mer

Voici une chanson de Félix qui illustre bien ce talent de conteur qu’il avait où « chaque image s’impose tel un tableau ». Une chanson tout simplement magnifique qu’il a écrite au tout début des années 50 et qui est malheureusement assez peu connue. Notez la voix qui accompagne celle de Félix. C’est celle de l’auteure-compositeure-interprète de Saint-Jean Port-Joli (près de Québec), Monique Miville-Deschênes qui s’est quelque fois produite en première partie lors de récitals de Félix et qui a joué dans sa pièce « Le p’tit bonheur » présentée en tournée au Québec et au Théâtre des Trois baudets à Paris.

felix_leclerc_16

Félix Leclerc – Demain si la mer

(avec la voix de Monique Miville-Deschênes)

Demain, si la mer

Paroles et musique: Félix Leclerc

Demain, si la mer est docile
Je partirai de grand matin
J’irai te chercher une île,
Celle que tu montres avec la main.

Je la ceinturerai en filet
La traînerai près du grand quai
Tu l’offriras au jour
En l’honneur de nos amours.

Si l’océan frémit
Au toucher de ton doigt,
Que penser mon amie
Quand tu te donnes à moi ?

Passerai-je la nuit
Immobile comme marbre
Si tu prends comme lit
Mon hamac sous les arbres ?

Quand ils t’ont aperçue
Les oiseaux en folie
Ont envahi la rue
Et reculé la nuit.

Les fleurs de mon jardin
Se sont déracinées
On les voit le matin
Dans l’air se promener.

Viens, nous nous coucherons
Sous le même manteau
Nous nous endormirons
Liés comme roseaux.


(1)  » Pieds nus dans l’aube » , est le premier roman de Félix Leclerc. Ce livre, Félix Leclerc l’a écrit en 1946 dans un Québec de l’après-guerre, mais l’histoire qu’il nous raconte se situe au début du 20e siècle, dans une campagne où il n’y a ni usine, ni ville, ni les problèmes qui vont venir avec cette ville qu’il ne connait pas encore.

(2) Extrait de « Pieds nus dans l’aube de Félix Leclerc » in Les Cents Papiers 

Autre chansons de Félix à écouter sur « J’ai la mémoire qui chante » :

Lire la biographie de Félix Leclerc

Autres chansons à écouter sur « J’ai la mémoire qui chante » :
 
Liste complète des chansons déjà publiées

* * *

Oui, nous sommes toujours vivant et nous avons besoin de votre soutien !

Cliquez sur ce lien et faites un don  pour nous aider à garder ce site vivant.



Abonnez-vous gratuitement au site « J’ai la mémoire qui chante » pour être avisé des prochaines publications et contribuez ainsi à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

===============================================
N’OUBLIEZ SURTOUT PAS DE CONFIRMER
votre adresse courriel (email) lorsque vous recevrez
un message à cet effet du système WordPress !
===============================================