Jean Ferrat (Aragon)- Que serais-je sans toi

Publié: 14 novembre 2010 dans Aragon, Chanson, Chanson Poèsie, Ferrat Jean
Tags:,

"Et pourtant je vous dis que le bonheur existe…"

Jean Ferrat

"Le Roman inachevé" de Louis Aragon d’où est tirée ce merveilleux poême a été publié en 1956. Il s’agit d’un très long poème qui permet à Aragon de revenir rétrospectivement sur sa vie passée, et de rendre hommage à Elsa Triolet qui est venue le reconstruire en tant qu’écrivain, mais surtout en tant qu’homme. Cet extrait est une véritable ode à Elsa, révélatrice du profond amour qu’il a éprouvé pour elle et des changements qu’elle a amenés dans sa vie

Si vous êtes comme moi, vous ne pouvez pas entendre cette chanson sans avoir un énorme pincement au coeur. Et de voir en plus, un "jeune" Jean Ferrat  (sans la moustache) interpréter sa chanson avec cette voix profonde et  cette force émotionnelle qui est la sienne, c’est un grand moment de bonheur. Alors, pour une toute petite  fois,  passons les détails historiques et plongeons tout  de suite, corps et âmes, dans cette si belle chanson sur laquelle il y a bien peu à ajouter.

 

Que serai-je sans toi – Jean Ferrat (parole de Louis Aragon)

Nous vous rappelons que vous pouvez écouter cette video en mode plein écran en cliquant sur le petit rectangle orangé juste à gauche de l’identifiant "Daily Motion"

QUE SERAIS-JE SANS TOI ( Parole: Louis Aragon  /  Musique: Jean Ferrat )

Extrait du "Roman inachevé" de Louis Aragon  (1956)

Louis Aragon

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu’un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J’ai tout appris de toi sur les choses humaines
Et j’ai vu désormais le monde à ta façon
J’ai tout appris de toi comme on boit aux fontaines
Comme on lit dans le ciel les étoiles lointaines
Comme au passant qui chante on reprend sa chanson
J’ai tout appris de toi jusqu’au sens du frisson

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu’un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

J’ai tout appris de toi pour ce qui me concerne
Qu’il fait jour à midi qu’un ciel peut être bleu
Que le bonheur n’est pas un quinquet de taverne
Tu m’as pris par la main dans cet enfer moderne
Où l’homme ne sait plus ce que c’est qu’être deux
Tu m’as pris par la main comme un amant heureux

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu’un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

Qui parle de bonheur a souvent les yeux tristes
N’est-ce pas un sanglot de la déconvenue
Une corde brisée aux doigts du guitariste
Et pourtant je vous dis que le bonheur existe
Ailleurs que dans le rêve ailleurs que dans les nues
Terre terre voici ses rades inconnues

Que serais-je sans toi qui vins à ma rencontre
Que serais-je sans toi qu’un coeur au bois dormant
Que cette heure arrêtée au cadran de la montre
Que serais-je sans toi que ce balbutiement

Lire la biographie de Jean Ferrat

Autres chansons à écouter

Pages en préparation et qui seront publiées incessamment:
  • Marlène Dietrich – Lili Marlène
  • Mouloudji – Un jour tu verras
  • Léo Ferré – Les poètes de sept ans (Rimbaud)
  • Serge Reggiani – La Chanson de Maglia (Victor Hugo)
  • Juliette Gréco – Désabillez-moi
  • Boby Lapointe – Framboise
  • Jacques Douai – Il n’y a pas d’amour heureux
  • Georges Ulmer – Un monsieur attendait
  • Serge Lama – L’enfant d’un autre
  • Philippe Clay – Julie la rousse
  • Cora Vaucaire – Rue St-Vincent
  • Édith Piaf (Gilles) – Les 3 Cloches
  • Guy Béart – L’eau vive
  • Jacques Brel – Quand on a que l’amour
  • Mortimer Schuman – L’accordéon naufrageur
  • Marc Ogeret (Aragon)- J’entends, j’entends !

Assurez-vous de ne pas manquer la publication de ces pages EN VOUS ABONNANT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE » – Pour ce faire, il vous suffit d’entrer votre adresse courriel en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez au bas de la présente page.

About these ads
Commentaires
  1. Melocoton dit :

    Même si elle est Angevine pur jus, son nom sonne comme… une bataille pour défendre le français contre Hydro-Québec :-) Ce n’est pas la meilleure interprétation qu’il soit de cette chanson culte et d’autres grandes dames comme Francesca Solleville, Isabelle Aubret ou encore Catherine Ribeiro, l’ont peut-être mieux reprise mais j’ai un faible pour « Mannick » alors….

    http://www.4shared.com/mp3/6UlCasTq/01-Que_serais-je_sans_toi_.html

    et une artiste malheureusement trop peu connue et que j’aime aussi énormément…Martine Sarri

    http://www.4shared.com/mp3/Ei5JXm_8/14-Que_serais-je_sans_toi.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s