Articles Tagués ‘Algérie’

Pour lire les commentaires sur cet article  cliquez ici

Un chanson écrite pour dénoncer la souffrance des Algériens

Raymond Lévesque en 1956

Après Félix Leclerc, Raymond Lévesque est probablement le Québécois ayant connu la plus belle carrière française pendant les années 50.  En 1954, Raymond Lévesque part pour la France où, pendant cinq ans, il acquerra une solide expérience de cabaret. Après plusieurs mois difficiles à Paris, Raymond Lévesque rencontrera l’impresario Eddie Barclay et  sa chanson « Les trottoirs » lancera vraiment sa carrière française. Il y poursuivra sa carrière jusqu’en 1959 et se liera d’amitié avec les Brassens, Devos et Gréco.

Au début de l’année 1956, le chansonnier québécois Raymond Lévesque, toujours à Paris, s’intéresse de près à la guerre d’Algérie qui fait alors rage depuis un peu plus d’une année. Sa voix portera très loin, puisque la chanson qu’il composera, pour dénoncer la souffrance des Algériens deviendra possiblement la chanson québécoise la plus connue de toute la francophonie : « Quand les hommes vivront d’amour / il n’y aura plus de misères ». Aujourd’hui, seuls « les Québécois plus âgés ont  encore le souvenir que la chanson de Raymond Lévesque a été écrite pour dénoncer « la souffrance d’un peuple ». (1)

Raymond Lévesque ne connaîtra la notoriété que lorsque sa chanson « QUAND LES HOMMES VIVRONT D’AMOUR » sera interprétée, un peu plus tard, par le comédien Eddie Constantine. La chanson « Quand les hommes vivront d’amour » est ainsi devenue, au fil des ans et presque mondialement, un incontournable hymne à la paix et à la solidarité entre les hommes. Pas étonnant qu’en 1992, le public québécois ait choisi cette chanson, en tête  de liste des 100 meilleurs chansons de langue française jamais composées, ce qui vaudra d’ailleurs à la chanson le qualificatif mérité de «chanson du siècle».

Vous retrouverez ci-dessous deux versions de la même chanson. Tout d’abord une version audio de la chanson, qui est celle que tout le monde connaît au Québec et qui est tirée de l’album original.

Enfin, vous pourrez entendre la version chantée par Eddie Constantine, version qui a donné toute sa notoriété à cette trés belle chanson de Raymond Lévesque.

Raymond Lévesque (en 2007)

Raymond Lévesque – Quand les hommes vivront d’amour

Eddie Constantine – Quand les hommes vivront d’amour

Eddie Constantine de son vrai nom Edward Constantinowsky, est un chanteur et acteur américain né le 29 octobre 1917 à Los Angeles, en Californie. Chanteur d’origine russe juive, il s’expatria en France après l’échec d’une tentative de carrière hollywoodienne. Il commença une carrière de chanteur en se produisant à Paris dans les cabarets à la mode à cette l’époque.

C’est ainsi qu’il fut remarqué par Edith Piaf qui le fit engager pour la pièce qu’elle s’apprêtait à interpréter « La p’tite Lili ». Puis il devint une grosse vedette en France en interprétant le rôle de l’agent secret Lemmy Caution dans une série de films tournés vers la fin des années 50. (Source: Wikipedia)

Quand les hommes vivront d’amour (paroles et musique de Raymond Lévesque :

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d’amour
Ce sera la paix sur la Terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Dans la grande chaîne de la vie
Où il fallait que nous passions
Où il fallait que nous soyons
Nous aurons eu la mauvaise partie

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Peut-être songeront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Mais quand les hommes vivront d’amour
Qu’il n’y aura plus de misère
Peut-être songeront-ils un jour
A nous qui serons morts mon frère

Nous qui aurons aux mauvais jours
Dans la haine et puis dans la guerre
Cherché la paix, cherché l’amour
Qu’ils connaîtront alors mon frère

Dans la grand’ chaîne de la vie
Pour qu’il y ait un meilleur temps
Il faut toujours quelques perdants
De la sagesse ici-bas c’est le prix

Quand les hommes vivront d’amour
Il n’y aura plus de misère
Et commenceront les beaux jours
Mais nous, nous serons morts mon frère

Quand les hommes vivront d’amour
Ce sera la paix sur la terre
Les soldats seront troubadours
Mais nous, nous serons morts mon frère

(1) Source: Amine Esseghir,  « Il y a 50 ans: l’indépendance de l’Algérie – Un impact jusqu’au Québec »  in Le Devoir

Autres chansons chantées par des Québécois sur le site J’ai la mémoire qui chante:

* * *

Oui, nous sommes toujours vivant et nous avons besoin de votre soutien !

Cliquez sur ce lien et faites un don  pour nous aider à garder ce site vivant.



Abonnez-vous gratuitement au site « J’ai la mémoire qui chante » pour être avisé des prochaines publications et contribuez ainsi à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

===============================================
N’OUBLIEZ SURTOUT PAS DE CONFIRMER
votre adresse courriel (email) lorsque vous recevrez
un message à cet effet du système WordPress !
===============================================

 

Après Félix Leclerc, Lévesque est probablement le Québécois ayant connu la plus belle carrière française pendant les années 50. Après des débuts difficiles,Raymond Lévesque se rend en France en 1954 et c’est là qu’une de ses chansons, « Les trottoirs », lance vraiment la carrière française de Lévesque.

Dès lors, Lévesque poursuit sa carrière en France et se lie d’amitié avec Brassens, Devos et Gréco.