Articles Tagués ‘François Truffaut’

Une chanson joyeuse et triste à la fois, enivrante et mélancolique…

La chanson  » Le tourbillon de la vie  » a été créée en 1962 par Jeanne Moreau dans le film « Jules et Jim » de François Truffaut.  Le film tourné par Truffaut d’après le roman écrit par Henri-Pierre Roché, reprend le thème classique du triangle amoureux  – deux hommes aiment la même femme – et celui du « tourbillon » amoureux qui en résulte. La chanson colle assez bien à cette thématique du « tourbillon » amoureux. « Jules et Jim » est un film joyeux et triste à la fois, enivrant et mélancolique, tout comme la chanson.

Jeanne Moreau

Les paroles de la chanson ont été écrite par Bassiak que l’on aperçoit dans le film et qui accompagne Jeanne Moreau à la guitare. Bassiak y joue le personnage d’Albert, qui écrit la chanson « Le Tourbillon » pour Catherine. De fait, il a réellement écrit cette chanson, mais sept ans plus tôt, en référence justement au couple que formaient alors Jeanne Moreau et son compagnon de l’époque Jean-Louis Richard, qui était aussi le meilleur ami de Bassiak. Quand Truffaut préparait son film « Jules et Jim », il demande à Bassiak l’autorisation de prendre son Tourbillon. « Et il a souhaité que j’accompagne Jeanne sur trois notes. C’est ce que j’aime dans une chanson : qu’elle reste fragile, comme si elle était inachevée. » devait ajouter Bassiak.

« Jules et Jim » de François Truffaut

Le nom de Bassiak – pseudonyme de Serge Rezvani, écrivain et peintre français, né à Téhéran en 1928 –  a été associé à quelques belles chansons des années 60 dont la plupart ont été interprétées par Jeanne Moreau.  Notons enfin que l’on attribue, à tort, la musique à Georges Delerue La musique du “Tourbillon” a bien été composée par Bassiak lui-même. Rezvani ne sachant toutefois pas écrire les mélodies de ses chansons, celui-ci aurait fait appel à un compositeur  (Georges Delerue) pour pouvoir inscrire ses droits d’auteur, d’où la confusion. (1)

J’ai souvenir encore de l’arrivée fracassante de cette chanson sur les ondes radiophoniques du Québec. La bande audio – puisque la chanson n’était pas disponible sur disque – a été introduite sur les ondes de la station montréalaise CKAC, par le comédien québécois Jean Duceppe qui revenait d’une tournée à Paris. La station a été immédiatement submergée sous les appels téléphoniques d’auditeurs voulant se procurer le disque. La station a même dû publier un avis dans les journaux pour couper court aux demandes incessantes des auditeurs qui étaient tombés sous le charme de la chanson.

Voici donc, en version originale, « Le tourbillon de la vie » dans une vidéo directement extraite du film « Jules et Jim ». La qualité audio en souffre un peu, comme vous le constaterez.

« Le tourbillon de la vie » interprété par Jeanne Moreau dans le film « Jules et Jim »

Le tourbillon de la vie

Paroles et musique: Cyrus Bassiak

Elle avait des bagues à chaque doigt,
Des tas de bracelets autour des poignets,
Et puis elle chantait avec une voix
Qui, sitôt, m’enjôla.

Elle avait des yeux, des yeux d’opale,
Qui me fascinaient, qui me fascinaient.
Y avait l’ovale de son visage pâle
De femme fatale qui me fut fatale.

On s’est connus, on s’est reconnus,
On s’est perdus de vue, on s’est reperdus de vue
On s’est retrouvés, on s’est réchauffés,
Puis on s’est séparés.

Chacun pour soi est reparti.
Dans le tourbillon de la vie
Je l’ai revue un soir, aïe, aïe, aïe
Ça fait déjà un fameux bail .

Au son des banjos je l´ai reconnue.
Ce curieux sourire qui m´avait tant plu.
Sa voix si fatale, son beau visage pâle
M´émurent plus que jamais.

Je me suis soûlé en l´écoutant.
L´alcool fait oublier le temps.
Je me suis réveillé en sentant
Des baisers sur mon front brûlant

On s´est connus, on s´est reconnus.
On s´est perdus de vue, on s´est reperdus de vue
On s´est retrouvés, puis on s´est rechauffés.
Puis on s´est séparés.

Chacun pour soi est reparti.
Dans le tourbillon de la vie.
Je l´ai revue un soir ah là là
Elle est retombée dans mes bras.

Quand on s´est connus,
Quand on s´est reconnus,
Pourquoi se perdre de vue,
Se reperdre de vue?

Quand on s´est retrouvés,
Quand on s´est réchauffés,
Pourquoi se séparer ?

Alors tous deux on est repartis
Dans le tourbillon de la vie
On à continué à tourner
Tous les deux enlacés
Tous les deux enlacés.

(1) Merci à Mickael Huchon qui m’a envoyé un mot apportant cette précision.

Écouter aussi :

* * *

Nous avons besoin de votre soutien !

Abonnez-vous au site « J’ai la mémoire qui chante » et contribuez à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

EN VOUS ABONNANT TOUT À FAIT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE », VOUS NE COUREZ ABSOLUMENT AUCUN RISQUE sauf celui d’être informé, dès la parution d’une nouvelle chanson !

Pour ce faire, il vous suffit tout simplement d’entrer votre adresse courriel (votre email) en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez, au bas de la présente page !


Serge Rezvani joue le personnage d’Albert, qui dans le film écrit la chanson Le Tourbillon pour Catherine. Il a réellement écrit cette chanson sept ans plus tôt, en référence justement au couple que formaient Jeanne Moreau et son compagnon de l’époque Jean-Louis Richard, qui était aussi le meilleur ami de Serge[3].