Articles Tagués ‘Jacques Hélian’

Une chanson atypique qui a marqué de son empreinte toute une décennie

ebr107

En cette veille de Noël, nous nous permettrons un regard  quelque peu nostalgique sur une chanson atypique, qui a toutefois marqué de son empreinte toute une décennie. La chanson « Étoile des neiges » connaîtra, en effet, un immense succès en France au cours des années 50. Et encore aujourd’hui, elle est à ce point,connue et fredonnée, qu’on a souvent  tendance à la prendre pour une chanson traditionnelle alors qu’il n’en est rien.

Une chanson légère qui a beaucoup voyagé

La chanson originale allemande a été écrite vers la fin des années 40 par le compositeur autrichien Franz Winkler (certaines sources le qualifie toutefois de compositeur « suisse ») sous le titre de « Fliege mit mir in die Heimat ». La chanson traversera ensuite un océan pour être reprise aux États-Unis sous le titre de « Forever and ever » par la chanteuse de music-hall britanno-italienne Gracie Field et,  peu de temps après, gravée sur un 78 tours par le grand Perry Como, le 13 Janvier 1949.  La chanson « Forever and ever » connaîtra un certain succès sur les ondes radiophoniques américaines, succès mitigé qui n’aura toutefois rien de commun avec la notoriété que connaîtra bientôt cette mélodie dans toute la francophonie, en France et au Québec notamment.

Une chanson qui  parait avoir existé depuis toujours

Jacques Hélian , le célèbre chef d’orchestre de music-hall français,  raconte dans son livre  »Les grands orchestres de Music-hall en France » (publié en 1984) qu’il était à la recherche de nouveaux airs. Il auditionnait donc de nouvelles pièces sans être très convaincu par les choix qu’on lui proposait. Un paquet de disques poussiéreux attira toutefois son attention.  »Des rossignols de notre édition américaine sans intérêt » lui dit-on, dont un air « de montagne » qui n’a pas du tout marché aux USA. L’écoute de ce disque est aussitôt faite et plaît du point de vue mélodique à Jacques Hélian qui  demande au parolier  Jacques Plante (à qui on doit notamment « Le Tango Bleu »et « Ma P’tite folie) » de « mettre des paroles bien françaises sur cette musique ».

Quelque temps plus tard, Jacques Plante propose à Jacques Hélian un texte français évoquant le charme de la Savoie,  et les aventures galantes d’un gentil ramoneur amoureux de sa belle mais sans le sou !  Il intitule sa chanson  »ETOILE DES NEIGES ».

Cela plaît à Jacques Hélian qui décide de créer la chanson, dans le cadre d’une de ses émissions radiophoniques, émission qui connaîtra un énorme succès. Cela se passait le 30 octobre 1949.  Vous connaissez sans doute la suite. Line Renaud sera cette qui popularisera la chanson qui sera toutefois reprises par une multitude d’interprètes dont les duettistes Patrice et Mario, et les chanteurs André Claveau et Marcel Amont.

La chanson « Étoiles de neiges » vint s’insérer comme « Petit papa Noël » dans l’imaginaire collectif de « l’hiver » de toute une génération, au point où on en viendra à croire que cet air existe depuis toujours.

Vous pourrez écouter, ci-dessous, deux versions de cette célèbrissime chanson. La première – et de loin la plus connue – est cette envoûtante interprétation de « Étoile des neiges » par les duettistes Patrice et Mario qui ont enregistré une version légèrement écourtée de la chanson. C’est la version que j’ai entendue dans mon enfance et qui a popularisé la pièce dans tout le Québec, vers la fin des années 50. Vous retrouverez ensuite la version originale enregistrée par la grande Line Renaud en 1949.

espace site wordpress

espace site wordpress

Étoile des Neiges – Patrice et Mario (1958)

espace site wordpress

espace site wordpress

Étoile des Neiges – Line Renaud (1949)

espace site wordpress

espace site wordpress

Étoiles des neiges (Paroles: J. Plante – Musique: F. Winkler)

Interprète qui a créé la chanson: Line Renaud (1949)

Dans un coin perdu de montagne,
Un tout petit savoyard,
Chantait son amour dans le calme du soir,
Près de sa bergère au doux regard.

Étoile des neiges,
Mon coeur amoureux,
S’est pris au piège,
De tes grands yeux.
Je te donne en gage,
Cette croix d’argent,
Et de t’aimer toute ma vie, je fais serment.

Hélas, soupirait la bergère,
Que répondront nos parents?
Comment ferons-nous, nous n’avons pas d’argent.
Pour nous marier dès le printemps?

Étoile des neiges,
Sèche tes beaux yeux,
Le ciel protège,
Les amoureux.
Je pars en voyage,
Pour qu’à mon retour,
A tout jamais, plus rien n’empêche notre amour.

Alors, il partit vers la ville.
Et ramoneur il se fit.
Sur les cheminées dans le vent et la pluie,
Comme un petit diable noir de suie.

Étoile des neiges,
Sèche tes beaux yeux,
Le ciel protège,
Ton amoureux.
Ne perds pas courage,
Il te reviendra,
Et tu seras bientôt pour toujours dans ses bras.

Et quand les beaux jours refleurirent,
Il s’en revint au hameau.
Et sa fiancée l’attendait tout là-haut,
Parmi les clochettes du troupeau.

Étoile des neiges,
Tes garçons d’honneur,
Vont en cortège,
Portant des fleurs.
Par un mariage,
Finit mon histoire,
De la bergère et de son petit savoyard.

espace site wordpress

Autres chansons  à écouter sur le site « J’ai la mémoire qui chante »:

espace site wordpress

Liste complète des chansons déjà publiées sur cette page

* * *

Oui, nous sommes toujours vivant et nous avons besoin de votre soutien !

Cliquez sur ce lien et faites un don  pour nous aider à garder ce site vivant.



Abonnez-vous gratuitement au site « J’ai la mémoire qui chante » pour être avisé des prochaines publications et contribuez ainsi à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

Entrez votre adresse mail pour suivre ce blog et être notifié par email des nouvelles publications.

===============================================
N’OUBLIEZ SURTOUT PAS DE CONFIRMER
votre adresse courriel (email) lorsque vous recevrez
un message à cet effet du système WordPress !
===============================================