Le poète de l’infortune

Saviez-vous que Rutebeuf devait son nom à son surnom de « Rude bœuf » (bœuf vigoureux)? Pourtant, on sait bien peu de choses de sa vie sauf qu’il était probablement un jongleur avec une formation de clerc (en tout état de cause, il connaissait le latin). Son œuvre, très diversifiée, sera en rupture totale avec la tradition de la poésie courtoise des trouvères. Rutebeuf sera ainsi un des premiers poètes à parler de ses misères et des difficultés de la vie.

Parmi ses vers les plus célèbres, on trouve notamment ceux qui sont tirés des Poèmes de l’infortune : « Que sont mes amis devenus, que j’avais de si près tenus, et tant aimés … » et que Léo Ferré choisira, comme fil conducteur, de sa célèbre chanson "Pauvre Rutebeuf".  De fait, cette chanson est davantage un assemblage de vers choisis que Léo Ferré a tiré de toute l’oeuvre poétique de Rutebeuf plutôt qu’un poème déjà constitué. C’est donc Léo qui lui a donné le sens qu’on lui connaît.

Il existe de très nombreuses versions de cette chanson devenue célèbre, au fil des ans: Léo Ferré, lui-même, en aura enregistré au moins quatre versions différentes; les "chantres" de Léo que sont les Catherine Sauvage et Jacques Douai, seront évidemment les premiers à intégrer la chanson à leur répertoire; ensuite viendront les Hugues Aufray, Hélène Martin, Philippe Léotard, Marc Ogeret  et, finalement, Joan Baez qui internationalisera la chanson.

Aujourd’hui, nous limiterons toutefois notre appétit à deux interprétations de "Pauvre Rutebeuf"".

Je vous propose d’écouter et de voir, en tout premier lieu, Léo Ferré interpréter sa chanson devant public (j’ignore toutefois le lieu et la date). Ensuite, je ne peux résister à l’idée, de vous faire réentendre une version que vous avez, sans doute, autant aimé que moi, celle de Jacques Douai, l’homme à la voix de velours et dont le timbre de voix, si particulier, convenait admirablement bien à cette merveilleuse chanson.

Source: Varia

a) Le "Pauvre Rutebeuf"  de Léo Ferré

Pauvre Rutebeuf – Léo Ferré

b) Le "Pauvre Rutebeuf"  de Jacques Douai

    


Pauvre Rutebeuf – Jacques Douai

PAUVRE RUTEBEUF – Rutebeuf (XIIIème) – Léo Ferré (1955)

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte.
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta.

Avec le temps qu’arbre défeuille
Quand il ne reste en branche feuille
Qui n’aille à terre
Avec pauvreté qui m’atterre
Qui de partout me fait la guerre
Au temps d’hiver.
Ne convient pas que vous raconte
Comment je me suis mis à honte
En quelle manière.

Que sont mes amis devenus
Que j’avais de si près tenus
Et tant aimés
Ils ont été trop clairsemés
Je crois le vent les a ôtés
L’amour est morte.
Le mal ne sait pas seul venir
Tout ce qui m’était à venir
M’est avenu.

Pauvre sens et pauvre mémoire
M’a Dieu donné le roi de gloire
Et pauvre rente
Et droit au cul quand bise vente
Le vent me vient le vent m’évente
L’amour est morte
Ce sont amis que vent emporte
Et il ventait devant ma porte
Les emporta.

L’espérance de lendemain
Ce sont mes fêtes.

Lire la biographie de Léo Ferré
 
Autres chansons à écouter sur le site « J’ai la mémoire qui chante »

* * *

Nous avons besoin de votre soutien !

Abonnez-vous au site « J’ai la mémoire qui chante » et contribuez à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

EN VOUS ABONNANT TOUT À FAIT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE », VOUS NE COUREZ ABSOLUMENT AUCUN RISQUE sauf celui d’être IMMÉDIATEMENT informé, dès la parution d’une nouvelle chanson !  

Pour ce faire, il vous suffit tout simplement d’entrer votre adresse courriel (votre email) en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez, au bas de la présente page !

* * *


 
About these ads
Commentaires
  1. Bazounga dit :

    Bonjour,
    Je cherche désespérément depuis des années une version de "Pauvre Rutebeuf" enregistrée par Marc Ogeret probablement dans les années 70 et qui, dans mon souvenir, est bien meilleure que celle présente sur l’album de 2003 "Marc Ogeret chante Ferré" car la voix de ce magnifique chanteur s’est hélas bien abîmée avec le temps…Est-ce que qulqu’un a des informations à ce sujet? Merci.

    • Je possède une bonne dizaine de versions différentes de Pauvre Rutebeuf mais malheureusement pas celle que vous recherchez… Je me suis permis de transférer votre message à notre ami belge "Melocoton" qui a accès à une véritable caverne d’AliBaba dans le domaine de la chanson; peut-être pourra-t-il dénicher cette pièce rare.

      • Melocoton dit :

        Désolé ! Je ne connais que l’album « De grogne et de velours – Marc Ogeret chante Léo Ferré » qui est sorti en 1999 (enregistrements de… ???) et une version plus récente « Marc Ogeret chante les poètes » sortie fin 2010.

  2. Chers amis,
    Je complète ici mon commentaire paru ce jour dans ce même blogue à la page "La mémoire et la mer" ( …que je vous conseille de lire avant pour bien comprendre ce qui suit ).
    En 2000 je découvrais, sortant des presses, un album de Ferré intitulé " La musica mi prende come l’amore " avec le titre "Cecco"en "bonus track"(un genre de terme à faire se retourner Léo dans sa tombe!). "Cecco" avait été gravé 1980 pour un 45 t. Italien sorti en 1981.
    C’est à l’écoute de ce titre que je notais mon fameux 2ème doublon, puisque la mélodie de ce "Cecco" est, ici sans conteste, celle de "Pauvre Rutebeuf".
    Contrairement à "La mémoire et la mer/ L’Uome solo" cette relation est établie, notamment par Robert Belleret dans sa biographie de Léo (la meilleure existant à ce jour) en haut de la page 369 ( "Léo Ferré, une vie d’artiste" chez Actes Sud )
    A noter enfin que " Cecco" est un texte du poète Italien Cecco d’Ascoli né en 1267 et que Rutebeuf est mort en 1285.

  3. DOUTON Jean-Pierre dit :

    Histoire de rire un peu : Avez-vous noté que Nana Mouskouri dans son interprétation escamote le vers " Et droit au CUL quand bise vente " en " Et droit sur MOI quand bise vente "….
    Où va se nicher la pruderie de certains ? Jusqu’à mutiler le patrimoine littéraire du XIII éme siécle!
    Par contre, merci à Joan Bez pour son sympathique " Et droit à kwou quand bise avente "dont la logique phonétique s’explique aisément.
    Pour un biographe, ceci pourrait symboliser à lui seul la grande différence entre ces deux artistes de la chanson.

    • Merci Jean-Pierre pour votre amusante perspicacité…
      J’avais bien noté le "droit au culle" de Madame Baez (…sans jeu de mots) mais n’avais pas remarqué cette pruderie un peu ridicule de Nana. Je suis d’accord avec vous, il s’agit "d’une liberté" bien mal placée. Un peu comme le "berce mon coeur" de Trenet en lieu et place du "blesse mon coeur" original de Verlaine !

      • Melocoton dit :

        Pour ce qui est des libertés prises par certains artistes par rapport au texte d’un auteur, il faut bien reconnaître qu’il leur arrive souvent de ne pas être plus fidèle à leurs propres textes. Cela donne parfois des situations comiques dans les concerts où on constate parfois que le public connaît mieux les paroles que l’auteur :-)

  4. Melocoton dit :

    Deux autres versions du « Pauvre Rutebeuf »

    celle de Germaine Montero : http://www.4shared.com/audio/_4A97kcL/10-Pauvre_Rutebeuf.html

    et celle extraite de l’album « Léo, Domani ! » de Joan Pau Verdier : http://www.4shared.com/audio/SMaFSNAX/13-Pauvre_Rutebeuf.html

  5. Anonyme dit :

    Hier, j’en étais resté à :

    - Best of de Nana Mouskouri : http://www.4shared.com/audio/cievya38/14_Pauvre_Rutebeuf.html

    - Philippe Léotard Chante Ferré : http://www.4shared.com/audio/S4p32IFK/06-Pauvre_Rutebeuf.html

    - Renée Claude chante Léo Ferré : http://www.4shared.com/audio/vT6znnik/03-Pauvre_Rutebeuf.html

    - Vaya Con Dios – Comme on est venu : http://www.4shared.com/audio/EsHzFkOE/05_Pauvre_rutebeuf.html

    - Cora Vaucaire aux Bouffes du Nord : http://www.4shared.com/audio/jbtyE2xE/Pauvre_Rutebeuf.html

    - Christina Delume – Ballades, poèmes et complaintes : http://www.4shared.com/audio/nuCSp0S6/06-Pauvre_Rutebeuf_2.html

    - Didier Barbelivien chante Ferré : http://www.4shared.com/audio/yHwhOJZW/09_-_Pauvre_Rutebeuf.html

    - Hélène Martin – Voyage en Hélènie : http://www.4shared.com/audio/11RsOu2a/Hlne_Martin_01_Pauvre_Rutebeuf.html

    et pour terminer, edmirablement dit par Jean Desailly : http://www.4shared.com/audio/jda3GK–/01-La_Complainte_Rutebeuf__Rut.html

    J’aurais aimé vous faire écouter la version de Catherine Sauvage qui, de l’avis même de Léo, fût sa meilleure interprète mais je n’arrive pas à mettre la main dessus :-)

    Egaré également la version de Germaine Montéro dans l’album où elle chante Aristide Bruant, Léo Ferré et Pierre Mac Orlan :-( ainsi d’ailleurs que le « Léo Domani » de Joan Pau Verdier.

  6. Denise Angers dit :

    Merci de tous ces merveileux souvenirs

  7. Bufflonne dit :

    Bonjour Pierre,

    Spontanément, je suis allée à Douai pour entendre la chanson (Pardon Léo, c’est Jacques que je préfère !)
    Toujours aussi attendrissant, sa voix me fait complètement fondre…Que voulez-vous que j’y fasse !

    Merci !

    • Je suis un peu comme vous, ma chère Lise. Malgré toute l’admiration que j’ai pour Léo, la voix de Jacques (de Douai qui lui a donné son nom) donnera toujours une nouvelle dimension à ses chansons.

  8. [...] la suite : Pauvre Rutebeuf – Léo Ferré « J’ai la mémoire qui chante. 5 au 11 juin 2011 | 21 au 27 mai 2011 | 28 mai au 4 juin 2011 | album musical | arts visuels | [...]

  9. Melocoton dit :

    Merci Pierre,

    une fois de plus, c’est un excellent choix de chanson ;-)

    Là aussi, on retrouve un nombre important de reprises dont :

    - Marc Ogeret sur l’album « Marc Ogeret chante Léo Ferré » : http://www.4shared.com/audio/Su13BzIn/10Pauvre_Rutebeuf.html

    - James Ollivier » sur l’album « Le chant des mots » : http://www.4shared.com/audio/fNTpwxyS/22_-_Pauvre_Rutebeuf.html

    - Serge Kerval sur l’album « Solo » : http://www.4shared.com/audio/k98lVANI/12-Pauvre_Rutebeuf.html

    - les duettistes Marc et André sur l’album « Chansons de l’écluse » : http://www.4shared.com/audio/XAc_vme8/09-Pauvre_Rutebeuf.html

    Je suis un peu à la bourre mais si vous en voulez d’autres ce sera pour… demain avec Nana Mouskouri, Philippe Léotard, Renée Claude, Vaya Con Dios, …

  10. Anonyme dit :

    J’aime réentendre cette chanson associée à de beaux souvenirs d’adolescence.
    Elle est parmi les premières que j’ai apprises à accompagner à la guitare.
    Tiens, ça me donne le goût de ressortir ma guitare…. hé oui, la même qu’il y a 43 ans!!!

    merci Pierre de raviver tout cela!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s