Yves Montand – Quand tu dors près de moi

Publié: 6 septembre 2012 dans Chanson, Chanson Poèsie, Gainsbourg Serge, Montand Yves
Tags:, , , ,

Pour lire les commentaires sur cet article  cliquez ici

"Un chagrin d’amour, si affreux soit-il, était-ce pire qu’une solitude anonyme, une solitude sans écho…"

Françoise Sagan

La chanson  que je vous propose d’écouter aujourd’hui est interprétée par le grand Yves Montand. Mais se souvient-on que les paroles de cette belle chanson langoureuse ont été écrites par la romancière Françoise Sagan. La musique (tirée de  la Symphonie No.3 de Brahms) y est merveilleusement jazzée "à la Miles Davis" et vous y reconnaîtrez sans doute des accents musicaux de la trame sonore du film "Ascenseur pour l’échafaud" de Louis Malle. Notons au passage que cette phrase mélodique de Brahms sera égalements utilisée par Gainsbourg dans sa chanson "Baby alone in Babylone".

Françoise Sagan, de son vrai nom Françoise Quoirez, est une écrivaine française, née le 21 juin 1935 et décédée en septembre 2004. Souvent considérée comme faisant partie de la Nouvelle Vague, elle a aussi contribué à la coécriture de scénarios et de dialogues de films. Alors que sa vie privée défraie la chronique mondaine et judiciaire qui dépeignent « un charmant petit monstre » à la tête du « monde saganesque », elle est surtout connue pour sa « petite musique » mélancolique au ton nonchalant dans ses œuvres aux thèmes romantiques mettant en scène la bourgeoisie riche et désabusée, comme dans son roman le plus célèbre, Bonjour tristesse (1954). La solitude est un thème cher à Sagan. Les personnages de Sagan sont essentiellement seuls, mais ils ne font pas un drame de leur angoisse existentielle.

Source: Wikipedia


Yves Montand – Quand tu dors près de moi

Quand tu dors près de moi  (Yves Montand)

(paroles de Françoise Sagan)

Quand tu dors près de moi
Tu murmures parfois
Le nom mal oublié
De cet homme que tu aimais

Et tout seul près de toi
Je me souviens tout bas
Toutes ces choses que je crois
Mais que toi, ma chérie, tu ne crois pas

Les gestes étourdissants
Etourdis de la nuit
Les mots émerveillés
Merveilleux de notre amour

Si cet air te rejoint
Si tu l’entends soudain
Je t’en prie, comme moi
Ne dis rien, mais rappelle-toi, chérie

Autres poèmes à écouter sur le site J’ai la mémoire qui chante:
Autres interprétations de Yves Montand  à écouter sur le site J’ai la mémoire qui chante:


* * *


Abonnez-vous au site « J’ai la mémoire qui chante » et contribuez à la promotion de la grande et de la belle chanson d’expression française !

EN VOUS ABONNANT TOUT À FAIT GRATUITEMENT AU SITE « J’AI LA MÉMOIRE QUI CHANTE », VOUS NE COUREZ ABSOLUMENT AUCUN RISQUE sauf celui d’être informé, dès la parution d’une nouvelle chanson !

Pour ce faire, il vous suffit tout simplement d’entrer votre adresse courriel (votre email) en utilisant le formulaire d’abonnement  que vous trouverez, au bas de la présente page !

Visitez notre page Facebook  pour nous signifier votre soutien.


About these ads
Commentaires
  1. Vio dit :

    Bonjour,

    J’ai fait un commentaire avec mon nom complet par erreur, alors que j’aurais aimé qu’il apparaisse seulement avec un diminutif, Vio. Est-il possible de corriger ? Je vous en remercie par avance. J’espère que ce site ne sera pas touché par cette règlementation "commerciale". Il est d’une valeur culturelle indéniable et n’a rien à voir avec le "profit". Bon, je sais, ce n’est pas suffisant comme argument juridique. Je me permets de signaler une petite faute dans le texte : "Je t’en prie, ne dis rien…". Cordialement,

    Vio

  2. J.A.Belanger dit :

    La chanson fraçaise, c’est la poésie vivante qui voyage…Nulle loi ne devrait l’empêcher de circuler dans notre beau grand pays majoritairement anglophone….

    • Permettez-moi de différer d’opinion sur ce "beau grand pays" que je ne reconnais pas toujours comme étant le mien bien que je doive toujours me soumettre à ses lois fussent-elle un tantinet odieuses !

  3. Lise dit :

    Bonjour !

    Je venais juste pour épier et voir s’il y avait du nouveau ici. Vous êtes là ! C’est le retour des émotions véritables, de la magie, du bonheur, de la vie qui bat !

    Ah oui ! Beau texte, séduisant chanteur, excellent choix, renouveau enchanteur !

    • Bonjour Lise

      Heureux de vous savoir toujours présente et vibrante d’émotions… Comme je l’ai mentionné dans le message aux abonnés qui accompagnait la mise en onde de cette chanson, espérons que le site "J’ai la mémoire qui chante" puisse survivre au cours de la prochaine année !

  4. Benjamin Herrera-Chaves dit :

    Vivant en Colombie (Amérique du Sud) il est bien difficile de rendre des conseils concernant des questions juridiques, mais, comme quelqu’un avant moi, le soutien moral pour ce page et son auteur. Je pense qu’un des arguments majeurs face aux inquisiteurs est que cet endroit constitue un enorme effort de diffusion de la culture francophone dans le monde.

    Benjamin

    • Merci Benjamin pour votre soutien moral que j"apprécie d’autant qu’il vient d’un pays de culture hispanique.En rediffusant des chansons d’expression française qui ont modelé nos souvenirs et qui n’ont plus – il faut bien le dire – de vocation commerciale devant eux, il me semble en effet que nous n’enlevons rien aux créateurs de ces chansons puisque nous leur donnons en quelque sorte une deuxième vie…

      Mais voilà ! La vérité c’est que beaucoup des droits des chansons d’auteurs des années 50 et 60 sont maintenant aux mains de "majors" américains qui veulent empocher des revenus à court terme et qui se fouent complètement du rayonnement de la culture française à travers le monde. Voilà pourquoi des lois dites "de protection des droits d’auteurs" sont adoptées par différents États au profit "d’ayant droits" qui n’ont rien à voir avec la création des oeuvres elle-mêmes.

  5. Violette Bottelli dit :

    Avec un immense bonheur je découvre ce site par hasard et j’apprends qu’il est en danger depuis juillet 2012. Je n’ai pas de connaissances juridiques mais je souhaite ardemment que ce blogue ne soit pas concerné par cette nouvelle réglementation.

  6. Annaïck dit :

    Je me souviens de cette chanson. Il me semble qu’elle avait été écrite pour le film "Aimez-vous Brahms ?". En tout cas, j’avais écouté Yves Montand l’interpréter à la télé en 1961. j’étais ado. Quelques temps après, j’avais lu une interview de Françoise Sagan où elle en parlait avec modestie, disant : "Je ne sais pas où je suis allée chercher ça" ou quelque chose de ce genre. Je ne l’ai plus guère entendue depuis mais je m’en souviens bien. Souvenirs, souvenirs…

    • Merci de cette précision.. je n’ai rien trouvé sur internet confirmant le fait que la chanson ait été créée pour le film “Aimez-vous Brahms ?". En tout cas ce n’est pas Montand qui l’interprétait.
      Le film américain d’Anatole Litvak inspiré du roman éponyme de Françoise Sagan est sorti en 1961 sous le titre original "Goodbye Again" et sa chansons thème était interprétée par Diahann Carroll sous des paroles anglaises de Dory Langdon et sur une musique de Georges Auric.

      Mais la parenté entre les deux pièces est assez grande et vous avez raison de le rappeler à notre souvenir.

  7. Melocoton dit :

    Bonjour Pierre

    Enfin c’est la rentré :-))

    Cette chanson a également été reprise par Bob Azzam et son orchestre.

  8. Samuel dit :

    Ascenseur pour l’échafaud, film de Louis Malle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s